Vivre ensemble

Et  si nous étions plus nombreux à passer moins de temps à gagner notre vie en choisissant d’échanger directement certains biens et services et de partager des appareils dont nous ne faisons qu’un usage occasionnel ? Nous aurions besoin de beaucoup moins d’argent. C’est d’ailleurs ce que nos arrières-grands-parents avaient coutume de faire, et ce que font encore de nombreuses populations de par le monde. Ces alternatives au commerce classique peuvent couvrir en partie tes besoins, renforcer l’économie locale et te faire mieux connaître tes voisins ainsi que les compétences qu’ils ont à proposer. Que penses-tu de ce concept ?

Monnaies locales

Le principe de la monnaie locale, ou monnaie de troc, est de proposer des services ou des produits, en règlement d’autres services ou produits, échangeables dans des magasins ou des entreprises locales. Ce système est un facteur d’auto-suffisance pour l’économie locale. Prenons un exemple : un peintre en bâtiment effectue un travail qui lui rapporte un certain nombre de points, qu’il utilise ensuite pour faire réparer son vélo par un artisan local, qui lui-même s’en sert pour acheter des denrées à un agriculteur. Il existe de nombreux systèmes de ce genre. Certains fonctionnent avec des bons, d’autres avec un crédit de points. La monnaie locale est une des méthodes utilisées par le mouvement des Villes en transition. Leur objectif est de consolider les communautés locales, de devenir plus autonomes, de limiter les distances parcourues par les produits alimentaires et les autres articles, et d’atténuer ainsi les impacts des changements climatiques et de la hausse des prix des carburants. www.transitionnetwork.org

Freecycle

Pourquoi recycler quand on peut Freecycler ? C’est facile. Si tu veux te débarrasser d’un objet – qu’il s’agisse d’un jean, d’un bureau ou d’un tas de briques inutilisées – tu peux les poster sur le site de ton réseau local Freecycle. Et si tu as besoin de quelque chose, tu peux aussi poster une demande sur le site, en espérant que quelqu’un propose l’article que tu recherches. Les sites Freecycle d’Europe, des USA et d’Australie sont là pour permettre aux objets devenus inutiles pour certains internautes de trouver une nouvelle vie chez d’autres. www.freecycle.net

Bibliothèques pour bricoleurs

Il est rare que nous possédions une panoplie complète d’outils de bricolage – perceuse, bétonnière, scies, etc. En 1979, la biblio-thèque de Berkeley, en Californie, a pensé qu’il serait intéres-sant de prêter aussi des outils. Aujourd’hui, il existe au moins 40 biblio-thèques prêtant des outils aux États-Unis, et quelques-unes au Canada et en Australie.

Des fruits pour tous

Une association néozélandaise se charge tout simplement de cueillir des fruits dans les jardins de particuliers qui ne les consomment pas et de les redistribuer à des personnes nécessiteuses. Moins de gaspillage, des fruits gratuits pour ceux qui ont faim… Voilà une équation facile à résoudre, et qui pourrait facilement s’exporter, non ? www.facebook.com/pickfruitchristchurch

Hébergement gratuit

Oublie les hôtels impersonnels, gros consommateurs d’énergie, et découvre la vie des autochtones. Avec le concept Couchsurfing, tu héberges gratuitement des voyageurs, et cela te permet à ton tour d’être hébergé gratuitement où que tu ailles. Des millions de membres dans plus de 230 pays sont en train de révolutionner le tourisme grâce au couchsurfing. www.couchsurfing.org

BookCrossing

Tu possèdes un livre que tu aimerais faire découvrir à d’autres ? Inscris-le sur le site BookCrossing.com, imprime l’étiquette qui permet de l’identifier et de le suivre à la trace, et « libère-le » dans la nature – dans un bus, au restaurant, dans un parc. Celui qui le trouvera pourra, lorsqu’il aura fini de le lire, le remettre en liberté. Quand une personne trouve un livre et le signale sur le site, tous les membres peuvent suivre les péripéties de l’ouvrage. Plus de 850 000 BookCrossers actifs y ont déjà inscrit près de 7 millions de livres qui circulent dans 130 pays ! www.bookcrossing.com

  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • del.icio.us
  • Blogger
  • Yahoo! Bookmarks
  • Technorati
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • MySpace
  • LinkedIn
  • Live
  • Google Reader
  • email
  • Digg

This post is also available in: Anglais, Russe, Espagnol