L’ESPRIT D’ÉQUIPE

Team spirit

© www.royalchallengers.com

En Inde, le cricket est plus qu’un jeu, il peut inciter les gens à agir ensemble. Les Royal Challengers de Bangalore, équipe de l’IPL (Première ligue indienne), l’ont bien compris. Ils ont lancé Go Green, un projet écologique qui concerne leurs fans et l’ensemble du public. Lorsque TUNZA a rencontré Sidhartha Mallya, propriétaire des RCB, nous lui avons demandé ce que représentait cette campagne.

« Les changements climatiques et le réchauffement mondial sont les problèmes les plus critiques pour l’humanité. Les Royal Challengers sont convaincus que nous devons tous agir maintenant – pas seulement au niveau des gouvernements et des entreprises, mais également au niveau personnel. Les petits gestes et changements individuels de mode de vie qui sont à la portée de tous s’additionneront pour faire une différence considérable.

Les RCB sont passés au vert en 2010. Dans le cadre de Go Green, ils ont pris un certain nombre d’initiatives : covoiturage des fans se rendant aux matches, tri et traitement des déchets dans les stades (recyclage et compost), collaboration avec la société de transports en commun de Bangalore pour obtenir des bus supplémentaires, et calculateur de l’empreinte carbone sur le site RCB (http://www.royalchallengers.com/go-green). Ces initiatives ont déjà permis de réduire les émissions de carbone, mais les RCB sont décidés à devenir la première équipe de cricket au monde à atteindre la neutralité carbone.

Nous n’allons pas atteindre notre neutralité carbone en achetant des crédits carbone qui semblent “éliminer” les émissions. Nous avons lancé une initiative axée sur nos supporters qui est unique en son genre : chaque fan opère quelques petits changements écolos au quotidien pour réduire ses émissions de dioxide de carbone. L’équipe verte des RCB ne se compose pas seulement des 11 joueurs sur le terrain, elle est forte de plus de 100 000 supporters, et chacun apporte sa contribution personnelle. Il s’agit donc d’une campagne écolo démocratique des supporters, pour les supporters et par les supporters, et dont ils sont les véritables héros.

Notre campagne écolo, qui est pilotée par NextGen, société-conseil en énergie et environnement, a deux objectifs fondamentaux : sensibiliser le public et inciter les gens à modifier leur comportement. Dans les écoles, les lycées et les quartiers, par exemple, nous avons lancé un programme de plantation de petits arbres qui n’a rien d’un reboisement massif. Nous avons préféré donner des jeunes arbres à des élèves, professeurs et autres particuliers pour qu’ils les plantent et s’en occupent. Jusqu’ici, cela a déjà permis de planter 10 000 arbres dans tout l’État de Karnataka. L’idée n’est pas uniquement de boiser la région et d’influer sur la réduction des émissions, mais aussi de changer les mentalités.

De même, nous ne nous contentons pas de promouvoir l’utilisation d’ampoules basse consommation, nous faisons en sorte qu’elles soient disponibles à un tarif inférieur de 35 % au prix habituel. Nous demandons aussi à tous les supporters des RCB de prendre le bus, le 4 de chaque mois, lors des « Bus Days » (Journées bus). Ils témoignent ainsi de leur engagement envers des transports publics durables. Quant à notre programme de chauffe-eau solaires, il souligne la nécessité d’utiliser l’énergie renouvelable. Le programme organise, dans le cadre des réseaux sociaux, des concours sur le thème de l’énergie renouvelable, et il encourage les supporters des RCB à utiliser des chauffe-eau solaires. Ils sont déjà 338 qui se sont engagés à effectuer ce type de réductions d’émissions.

Personnellement, j’ai intégré au sein des entreprises de ma famille nombre des principes verts appris avec les RCB. Nos sociétés font très attention à gérer et à atténuer les impacts qu’elles peuvent avoir sur l’environnement : conservation de l’eau grâce au recyclage des effluents et au traitement de l’eau ; utilisation de la biomasse et de la balle de riz dans les chaudières ; et gestion des déchets allant jusqu’à une absence totale de déchets dans certaines usines. Je suis convaincu que pour parvenir à un véritable succès, la croissance économique devra être responsable et durable au plan environnemental.

En tant que citoyens du monde, il appartient à chacun d’entre nous de faire les petits gestes qui protégeront notre planète. Participe à nos initiatives vertes. Comme nous le disons toujours : RCB joue le jeu de l’écologie… Et toi ? »

  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • del.icio.us
  • Blogger
  • Yahoo! Bookmarks
  • Technorati
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • MySpace
  • LinkedIn
  • Live
  • Google Reader
  • email
  • Digg

This post is also available in: Anglais, Russe, Espagnol