Les locavores au services de l’économie verte

Eating for the green economy

© Shoeb Faruquee / Photo Bangla / SpecialistStock

Les fruits et légumes ne sont jamais aussi frais ou aussi délicieux que lorsqu’ils poussent dans notre potager. Certains considèrent qu’il faudrait essayer de manger chaque jour un fruit ou légume provenant de notre jardin. Et les herbes aromatiques et les épices cultivées dans une jardinière ou sur un balcon comptent aussi. Pour ceux d’entre nous qui n’ont pas la main verte, les marchés de fermiers – s’il y en a un près de chez toi – sont une alternative de plus en plus appréciée. Ton argent va directement au cultivateur, tu soutiens la production alimentaire locale et tu fais connaissance avec la personne qui te nourrit, tissant ainsi des liens communautaires d’importance vitale.

Si tu aimes faire la cuisine, tu peux aussi soutenir l’agriculture locale en souscrivant à un programme de paniers de fermiers : un cultivateur ou un groupe de cultivateurs de ta région te livre régulièrement un assortiment de fruits et légumes de saison. Ce système permet de garantir un marché stable, tout en augmentant les investissements de la communauté dans l’agriculture locale.

Bien sûr, être locavore peut se révéler un peu monotone pour ceux qui n’habitent pas dans une région produisant une grande variété de produits agricoles toute l’année. Et nous sommes beaucoup à dépendre des produits qui viennent de l’étranger. Dans ce cas, assure-toi qu’ils sont produits de manière durable ou sous le label « commerce équitable ». Ainsi, tu sauras que l’impact environnemental et social de ces produits est aussi positif que possible.

Il ne faut pas oublier qu’un produit local n’a pas forcément une empreinte écologique plus légère, dans la mesure où celle-ci dépend autant de la production que du transport. Lorsqu’une fraise locale, par exemple, pousse dans une serre chauffée, à grand renfort de pesticides et d’engrais, elle a parfois une empreinte environnementale plus lourde qu’une fraise bio en provenance d’un pays ensoleillé.

  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • del.icio.us
  • Blogger
  • Yahoo! Bookmarks
  • Technorati
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • MySpace
  • LinkedIn
  • Live
  • Google Reader
  • email
  • Digg

This post is also available in: Anglais, Espagnol