L’éponge, reine du nettoyage

A priori, les récifs coralliens des eaux tropicales ne devraient même pas exister, parce que les eaux qui les entourent manquent d’azote et de phosphore, deux nutriments indispensables à toute vie. Et pourtant, la faune et la flore marines y sont très riches. Charles Darwin fut le premier à observer ce phénomène, allant jusqu’à comparer les récifs tropicaux à des oasis dans le désert.

Le mystère est longtemps resté entier, mais une récente étude a révélé que, de toutes les créatures spectaculaires habitant les récifs coralliens, l’humble éponge serait l’élément essentiel à la santé de l’écosystème. Une équipe de chercheurs néerlandais, dirigée par le biologiste Jasper de Goeij qui étudiait l’île de Curaçao aux Caraïbes, a découvert que les éponges digèrent et recyclent avec une efficacité extraordinaire les vastes quantités de matières organiques rejetées par les coraux.

Contrairement à la plupart des organismes, qui sont incapables de digérer ces matières, les éponges filtrent quotidiennement jusqu’à 100 litres d’eau. Elles expulsent les vieilles cellules et utilisent l’énergie des matières organiques pour produire de nouvelles cellules. Les cellules rejetées par les éponges sont facilement digérées par d’autres organismes du récif, comme les escargots, les crustacés et les vers.

Les chercheurs ont découvert que l’éponge Halisarca caerulea était d’une efficacité redoutable. Elle absorbe chaque jour jusqu’à deux tiers de son propre poids de carbone dissout, mais sa croissance est pratiquement nulle parce qu’elle évacue ses vieilles cellules presque aussi rapidement qu’elle en produit de nouvelles. Les scientifiques estiment que ce « cycle de l’éponge » génère presque autant de nutriments que tous les coraux et algues d’un récif. Cette découverte devrait nous apprendre à mieux protéger les récifs coralliens, mais Jasper de Goeij voudrait également promouvoir la culture de l’éponge à des fins de purification de l’eau et comme source potentielle de médicaments. Quel monde merveilleux !

  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • del.icio.us
  • Blogger
  • Yahoo! Bookmarks
  • Technorati
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • MySpace
  • LinkedIn
  • Live
  • Google Reader
  • email
  • Digg

This post is also available in: Anglais, Espagnol