Emplois verts, options vertes : Agriculture

Kibera Slum Farm, Nairobi

© BBC World Service Flickr

Pour l’agriculture, le défi est immense : nourrir une population mondiale toujours plus nombreuse impliquera de doubler la production agricole au cours des prochaines années. Mais l’agriculture peut aussi être une des activités les plus nuisibles pour l’environnement.

Aujourd’hui, scientifiques et cultivateurs cherchent des moyens d’améliorer les techniques d’élevage et de culture, en minimisant l’usage de l’eau et des engrais et en créant des plantes résistant aux maladies. Les agriculteurs du monde en développement sont parmi ceux qui ont les plus grandes opportunités d’améliorer leurs rendements de manière durable.

Su Kahumbu-Stephanou dirige une entreprise sociale au Kenya. Elle travaille dans l’agriculture biologique depuis 14 ans et a mis en place tout un réseau de professionnels de l’agriculture qui réunit multinationales agroalimentaires et petits cultivateurs. C’est pour ces derniers qu’elle a mis au point l’application vocale iCow pour téléphone portable qui aide les éleveurs à surveiller les chaleurs de leurs vaches. Ils peuvent ainsi optimiser les périodes de reproduction et surveiller la nutrition des mères jusqu’au vêlage. Elle a également fondé la ferme bio du bidonville de Kibera sur une décharge de Nairobi. Le ferme produit désormais quantités de fruits et légumes de qualité pour la population locale – choux et choux verts frisés, épinards, canne à sucre et fruits de la passion notamment.

  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • del.icio.us
  • Blogger
  • Yahoo! Bookmarks
  • Technorati
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • MySpace
  • LinkedIn
  • Live
  • Google Reader
  • email
  • Digg

This post is also available in: Anglais, Russe, Espagnol