Eau en bouteille : Les conséquences environnementales

Il est indéniable que la demande croissante pour l’eau en bouteille – qui représente actuellement environ 114 milliards de m3 par an – pose un problème environnemental. Le prélèvement dans la nature d’eau de source ou minérale peut constituer une menace pour les ruisseaux et nappes phréatiques. Quant aux bouteilles, leur fabrication nécessite des millions de tonnes de plastique, en général du PET (polyéthylène téréphtalate). À eux seuls, les USA consomment annuellement 31 milliards environ de bouteilles d’eau de 1 litre, dont la production nécessite plus de 17 millions de barils de pétrole. Par ailleurs, la plupart des bouteilles en PET contiennent du bisphénol A, perturbateur endocrinien soupçonné de provoquer des cancers, des diabètes et des problèmes neurologiques et de fertilité.

La majeure partie de ces bouteilles d’eau vides n’est pas recyclée. Elles aboutissent dans des sites d’enfouissement ou dans les océans, où elles mettront jusqu’à 1 000 ans pour se décomposer. Et de toutes les bouteilles en PEP qui sont recyclées – un tiers environ au niveau mondial –, nombreuses sont celles expédiées aux quatre coins du monde pour être transformées en plastique de qualité inférieure.

Et il faut aussi penser à l’énergie nécessaire au transport de l’eau à travers le monde – sans parler de sa réfrigération. Peut-il vraiment être durable de faire parcourir 9 000 km à l’eau des Fidji pour la livrer en Californie ou 16 500 km pour l’apporter jusqu’à Paris ? Et pour produire de l’eau en bouteille, il faut de l’eau courante – environ 3 litres pour chaque litre embouteillé.

L’eau en bouteille coûte d’ailleurs incroyablement cher, au moins mille fois plus que l’eau courante – comble de l’ironie quand on sait que jusqu’à 40 % de l’eau embouteillée aux USA provient de réseaux d’adduction d’eau municipaux !

T R UNEP Topham

  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • del.icio.us
  • Blogger
  • Yahoo! Bookmarks
  • Technorati
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • MySpace
  • LinkedIn
  • Live
  • Google Reader
  • email
  • Digg

This post is also available in: Anglais, Espagnol