Des océans sans poisson ?

Quand le pire est une réalité

Pendant des siècles, les pêcheurs de l’Atlantique Nord-Ouest, au large du Newfoundland, ont vécu de la pêche au cabillaud, dont les réserves semblaient inépuisables. Mais en 1992, après des décennies de surpêche au chalutier, le cabillaud a disparu, et 10 000 pêcheurs se sont retrouvés au chômage du jour au lendemain. Aujourd’hui, la situation ne s’est guère améliorée et les scientifiques pensent que l’écosystème a tellement souffert qu’il est possible que les populations de cabillauds ne soient plus jamais assez nombreuses pour permettre le retour d’une pêche industrielle.

(c) C. Gomersall-Wildlife

  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • del.icio.us
  • Blogger
  • Yahoo! Bookmarks
  • Technorati
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • MySpace
  • LinkedIn
  • Live
  • Google Reader
  • email
  • Digg

This post is also available in: Anglais, Espagnol