Dans la boue jusqu’à la taille

Conférence internationale des enfants sur la biodiversité 3

Emily Keal

© Karen Eng

Les participants se sont littéralement jetés à l’eau dans l’étang de Kanshiro. Là, les enfants ont appris que le poisson japonais bitterling était menacé par des espèces envahissantes, notamment la perche à grande bouche et la grenouille-taureau, toutes deux originaires d’Amérique du Nord.

« Quand j’ai vu l’étang, je n’avais pas envie de me salir », a expliqué Nadhirah Mohar, 13 ans, de Malaisie. « Il était très boueux mais comme il fallait le drainer et le nettoyer, on nous a donné des filets et des seaux pour sauver les poissons et autres animaux ».

Tandis que les cultivateurs vidaient l’étang, les participants rejoignaient 150 écoliers japonais. Ensemble, ils sont entrés dans l’eau pour attraper et trier dans des seaux de nombreuses espèces : perches, carpes, bitterling, grenouilles-taureaux géantes, tortues, moules, etc. Une fois l’étang nettoyé et rempli, seules les espèces indigènes et utiles seraient réintégrées.

« Je me suis sentie coupable de laisser mourir les perches dans un seau, sans eau », a confié Nadhirah. Mais Phuong Nguyen Hoang, 13 ans, du Vietnam, était impressionnée : « C’était beaucoup de travail de draguer l’étang. Mais j’ai appris que nos efforts avaient un impact direct sur la biodiversité ».

  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • del.icio.us
  • Blogger
  • Yahoo! Bookmarks
  • Technorati
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • MySpace
  • LinkedIn
  • Live
  • Google Reader
  • email
  • Digg

This post is also available in: Anglais, Espagnol