Ce que font les jeunes

Oscar Muñoz Cofré (Chili) crée des emplois en collectant des bouteilles de bonne qualité dans les décharges et en les transformant en vaisselle et en bijoux dans son atelier de recyclage du verre. Il cible actuellement les marchés d’Amérique du Nord et espère ouvrir d’autres ateliers de recyclage de verre en Amérique du Sud et du Nord.

Swapnil Kokate (Inde) a conçu une couveuse qui fonctionne sans électricité – qu’il est en train de faire breveter. Il utilise une caisse tampon chaleur-humidité en métal, alimentée à l’eau chaude, qui permet de conserver les œufs à une température idéale pour l’éclosion. Ce système permet de faire baisser le coût de production des poulets pour les petits exploitants ruraux qui ne disposent pas d’un accès fiable à l’électricité.

Ruiz Joy Escollar (Philippines), enseignante dans le primaire, a créé un « SIM Eco-Kit » à partir de déchets – emballages de friandises, bouteilles en plastique, cartons et sachets de chips. Coloré et bien conçu, le kit permet de sensibiliser les enfants à l’environnement. Elle réalise aussi un manuel pour aider les autres à recycler des déchets en les utilisant comme matériel pédagogique et pour d’autres activités créatives.

Wan Nurhidayat (Malaisie) a fondé le Club des soldats verts à l’Université de la défense nationale de Malaisie. Son idée est d’exploiter la grande énergie, le sens de l’organisation et le profil social des militaires pour piloter des campagnes en faveur de l’environnement comme celles liées à la plantation de palétuviers et au nettoyage des plages.

Joaquín Dufeu Aguirre (Chili) a créé GiveO2, une application pour mobile qui mesure automatiquement ton empreinte carbone. « Bien que beaucoup de gens aient l’impression d’être écolo, leurs comportements ne le sont pas. GiveO2 est une appli gratuite qui mesure automatiquement ton empreinte carbone liée aux transports. Tu n’as même pas besoin de l’activer ! Dès que tu portes ton iPhone sur toi, GiveO2 sait si tu circules à vélo, à pied ou en voiture. Il te donne une estimation de tes émissions, que tu peux alors compenser en achetant des crédits-carbone en passant par l’application. Et à chaque fois que l’utilisateur privilégie un mode de transport vert, nous lui octroyons des points qui lui donnent droit à des réductions dans certains magasins très populaires. »

T (R) M. Rennertz-Bayer

  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • del.icio.us
  • Blogger
  • Yahoo! Bookmarks
  • Technorati
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • MySpace
  • LinkedIn
  • Live
  • Google Reader
  • email
  • Digg

This post is also available in: Anglais, Espagnol, Arabe