Carte sur table

Conférence internationale des enfants sur la biodiversité 4

Francesco

© Karen Eng

Les participants se sont rendus dans la ville côtière de Mihama pour établir une carte mondiale de la biodiversité. Les enfants travaillaient et réfléchissaient en groupes sur les problèmes menaçant la biodiversité de leur région. « Nous sommes en train de dresser une carte mondiale indiquant les problèmes comme le braconnage, le déboisement, la pollution, etc. On prend les questions les plus cruciales et on regarde celles qui sont présentes partout dans le monde. Ensuite, on cherche des éventuelles solutions », a expliqué la Canadienne Annie Collins, 14 ans.

« Les centrales à charbon représentent un gros problème dans la région Asie-Pacifique », a déclaré l’Australien George Byrne, 11 ans. « Les solutions passent par les sources d’énergie renouvelables comme le solaire, l’hydraulique et l’éolienne. » Logein Taybah, 14 ans, d’Arabie Saoudite, a indiqué que le groupe du Moyen-Orient avait identifié les menaces comme étant la pollution marine et industrielle de l’air, et la désertification. Rufat et Aytakin Dargahli, d’Azerbaijan, considéraient qu’en Europe les deux principaux problèmes étaient le réchauffement mondial et le traitement inapproprié des déchets, ajoutant que le rejet d’ordures en mer posait un gros problème dans leur pays.
« Le plus difficile est de s’entendre sur les problèmes qui nous paraissent les plus urgents », a confié Annie. « Nous avons du mal à choisir entre le déboisement et les espèces envahissantes, par exemple. » Elle a trouvé intéressant de débattre de ce qui est important, de défendre des positions et de parvenir à un accord – le premier pas vers l’identification de solutions.

  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • del.icio.us
  • Blogger
  • Yahoo! Bookmarks
  • Technorati
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • MySpace
  • LinkedIn
  • Live
  • Google Reader
  • email
  • Digg

This post is also available in: Anglais, Espagnol