7 merveilles de la forêt : 6 L’encens

Boswellia sacra

© Scott Zona CC

Les rois mages avaient bien fait les choses en apportant de l’encens – un des trois présents faits à l’enfant Jésus avec l’or et la myrrhe – car c’est un produit qui se révèle plus utile et plus précieux que jamais. L’encens est une résine aromatique tirée du Boswellia sacra, arbre à feuilles caduques des bois désertiques d’Éthiopie, du nord de Somalie, du sud du Yémen et des régions brumeuses et montagneuses du sud d’Oman, que l’on recueille depuis des millénaires. On sait depuis longtemps qu’il est bon pour la peau, qu’il facilite la digestion et soulage l’arthrite et les douleurs musculaires, mais les scientifiques viennent de découvrir qu’il contient aussi un agent qui désarme les cellules cancéreuses. Malheureusement, le Boswellia sacra est victime du surpâturage et des réformes agraires, et il figure désormais sur la Liste rouge des espèces mena­cées d’extinction de l’UICN.

  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • del.icio.us
  • Blogger
  • Yahoo! Bookmarks
  • Technorati
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • MySpace
  • LinkedIn
  • Live
  • Google Reader
  • email
  • Digg

This post is also available in: Anglais, Espagnol