7 changements mondiaux – Communications électroniques

6 : Communications électroniques

Aujourd’hui, les communications internationales instantanées font partie de notre quotidien. Mais sont-elles écologiques ? Les avis diffèrent. Il est vrai que les courriels nous font faire des économies au niveau des arbres, de l’eau et des produits chimiques nécessaires pour fabriquer le papier, ou des combustibles fossiles utilisés pour envoyer des lettres aux quatre coins du globe. Mais les communications électroniques utilisent elles aussi des ressources. Selon les résultats d’une enquête, l’envoi par courriel d’une pièce jointe de 4,7 mégaoctets produit des émissions de gaz à effet de serre qui équivalent à utiliser 17,5 fois une bouilloire électrique. Pourquoi ? Parce que les infrastructures liées aux données électroniques exigent des ordinateurs, des serveurs et des immeubles dont la construction, le stockage et le fonctionnement nécessitent tous des matériaux et de l’énergie. Il est pourtant POSSIBLE d’améliorer la situation : demande à ton fournisseur d’accès d’alimenter ses parcs de serveurs à l’énergie renouvelable, vide régulièrement les caches de stockage en ligne de tes courriels, envoie des pièces jointes moins importantes – et privilégie les contacts directs au lieu de surfer sur les réseaux sociaux !

  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • del.icio.us
  • Blogger
  • Yahoo! Bookmarks
  • Technorati
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • MySpace
  • LinkedIn
  • Live
  • Google Reader
  • email
  • Digg

This post is also available in: Anglais, Espagnol