6. L’amibe sociale

Cellular slime moulds

© Bruno Columbus Wikimedia CC

7 merveilles du sol

Ni plante ni animal ni champignon, l’amibe sociale ou Dictyostelium discoideum est une amibe à cellule unique microscopique qui vit normalement de façon indépendante dans le sol, se nourrissant de végétation en décomposition, de champignons et de bactéries, et qui aide à maintenir l’équilibre de la microflore. Ce qui est fascinant, c’est sa capacité à se transformer d’un organisme unicellulaire en corps multicellulaire : lorsque la nourriture vient à manquer ou que la température tombe trop bas, les cellules se rassemblent pour former une unique forme floue, rappelant une limace, souvent de couleur vive. Cette forme floue se rapproche de la chaleur et de la lumière, emportant parfois au passage des bactéries qu’elle déplace vers un endroit mieux adapté. Quand elle est prête à se reproduire, elle se transforme en structure dotée d’une tige semblable à une plante, qui élève une tête de spores suffisamment haute pour disséminer les spores pour qu’ils germent. La capacité de l’amibe sociale à vivre à la fois en tant qu’organisme individuel ou commun intéresse les biologistes cellulaires qui étudient le développement des organes et des tissus.

  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • del.icio.us
  • Blogger
  • Yahoo! Bookmarks
  • Technorati
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • MySpace
  • LinkedIn
  • Live
  • Google Reader
  • email
  • Digg

This post is also available in: Anglais, Russe, Espagnol